top of page

NOTRE ACTUALITÉ

  • Photo du rédacteurNathalie Popiolek

Encadrement d'alternance à BPI France

L'alternance est un dispositif qui présente de nombreux avantages, tant pour l'apprenti(e) que pour l'entreprise qui l'accueille, ainsi que pour la formation qui bénéficie ainsi d'un solide ancrage dans le monde économique.



Depuis de nombreuses années déjà, l'INSTN et l'IFP School, opérateurs de l'option énergie du Master 2 Économie de l’Environnement, de l’Énergie et des Transports (EEET) ont recours à ce dispositif. C'est dans ce cadre qu'Adaequate Consulting a fait le lien entre l'entreprise d'accueil, BPI France et le Master, en suivant les travaux d'une apprentie durant toute son année d'alternance (2022-2023) qui s'est déroulée sur le campus universitaire et en entreprise.





Les travaux ont consisté à développer un modèle quantitatif d'estimation de la perte de valeur future des biens immobiliers en France sur la base de l'évolution du prix de l'énergie et des performances énergétiques de ces actifs. Pour la banque publique d’investissement française qu'est Bpifrance, prévoir cette baisse c'est anticiper le niveau de risque qui pèse sur les garanties immobilières qu'elle met en place pour se protéger contre le défaut de paiement des emprunteurs.


Or, l'évolution du contexte géopolitique de l'énergie et la modification de la réglementation française liée aux nouvelles politiques de transition, ont un impact tangible sur le risque bancaire. L'apprentie a analysé tout particulièrement l'impact du décret tertiaire (loi ELAN 2019 [1]) sur la valeur des biens immobiliers nécessitant des travaux de rénovation pour être conformes à la réglementation. L'occasion de mettre à profit son cours de Master sur l'économie des choix d'investissement dans l'objectif d'estimer la perte en valeur des garanties qui est due aux besoins de rénovation induits par le décret tertiaire.


Le modèle réalisé sous R et Excel est opérationnel. BPI France va continuer à l'améliorer en assouplissant certaines hypothèses. Quant à l'apprentie, elle a acquis des compétences dans le domaine bancaire et a désormais une connaissance approfondie des politiques de transition environnementale. Bravo !



[1] Le décret tertiaire


Le décret n°2019-771 du 23 juillet 2019, issu de l’application de l’article 175 de la loi ELAN, vise à réduire les consommations d’énergie finale dans les bâtiments à usage tertiaire de:

• 40% en 2030

• 50% en 2040

• 60% en 2050



8 vues0 commentaire

Comments


bottom of page