top of page

NOTRE ACTUALITÉ

  • Photo du rédacteurNathalie Popiolek

Les élus face à la transition


Conférence et Ateliers à la Maison Albert Khan dans le cadre des entretiens du même nom avec le Département des Hauts-de-Seine et Adæquate Consulting.



Si les entreprises sont face aux défis de la transition (sur le plan de l'écologie, du numérique et de l'IA, etc.), il en est de même pour les élus territoriaux qui doivent savoir emmener les citoyens sur les voies du changement.


Or cela n'est pas facile.


  • Les citoyens sont parfois réticents à l'innovation et il est question de faire les bons choix qui engagent l'avenir à long terme... alors que l'horizon des mandats est relativement court.

  • De plus l'impact à long terme des choix est entaché d'incertitude.


Pour réfléchir à la problématique du choix à long terme en présence d'incertitude, les élus du 92 ont travaillé en ateliers le 10 février 2023, à la Maison d’Albert Kahn:


  • Atelier 1: Comment décryptez-vous l'environnement de vos décisions? Quelles ruptures identifiez-vous?

  • Atelier 2: Comment identifiez-vous vos leviers d’action? Quel est votre pouvoir de génération d’actions/solutions nouvelles?

  • Atelier 3: Quels sont les risques/incertitudes qui pèsent sur vos décisions? Quels sont vos critères de choix compte tenu des incertitudes?


La restitution était très riche, les élus présents étant très concernés par l'évolution de leurs modèles de décision.


Elle a permis de faire émerger une série de points saillants:


  • concevoir les stratégies en tenant compte des valeurs partagées (qui ne le sont pas forcément a priori),

  • savoir projeter l'environnement sous forme de scénarios contrastés,

  • pouvoir imaginer des solutions très innovantes pour répondre aux défis auxquels nous sommes confrontés.


Cependant, les solutions que les élus proposaient pour résoudre les problèmes qui se présentaient à eux étaient relativement "classiques". Sur le terrain, leurs décisions sont en effet très encadrées par la réglementation et contraintes par leur responsabilité juridique, les consensus anciens, les réflexes ancrés. Pourtant, les élus ont besoin d'imaginer des solutions nouvelles et ils doivent savoir convaincre.


Ainsi, il faudrait mettre en place une organisation qui facilite:


  • la concertation (entre élus et avec les citoyens),

  • la réflexion sur les risques et l’incertitude,

  • la veille et la détection des faits porteurs d’avenir et des enjeux naissants.


Pour cela, il faut apprendre à :


  • ouvrir le champ des possibles sans se brider mais au contraire en envisageant des phénomènes tout à fait inconnus,

  • appréhender les conséquences plurielles des choix,

  • manager la complexité.


Un vaste sujet. Les élus présents à cette matinée sont convaincus de la nécessité de travailler dans ce sens.


Merci à eux pour leur écoute et la qualité des échanges! L'intégralité de la matinée est publiée dans le Cahier n° 57 : La prospective au service de l’innovation, Département des Hauts-de-Seine.


Au sommaire:

  • Les Entretiens Albert-Kahn : Laboratoire d’innovation publique par Georges Siffredi

  • Introduction par Jérôme Dian

  • La prospective au service de l’innovation par Nathalie Popiolek

  • Biographie de l’intervenante

  • Synthèse prospective par Carine Dartiguepeyrou

  • Programme de la rencontre


6 vues0 commentaire

Comments


bottom of page