NOTRE ACTUALITÉ

  • Nathalie Popiolek

Les missions de prospective technologique ont commencé

Dernière mise à jour : 28 oct. 2021

La méthodologie de prospective technologique que les étudiants du Master Management de la Technologie et de l'innovation (INSTN/Dauphine/Mines-PSL) vont utiliser durant l’année 2021-2022 pour réaliser leur mission, a été présentée aux commanditaires: la Banque de France, l'IFREMER, l'Institut de Technico-Économie des Systèmes Énergétiques du CEA (I-TESE) et l'Université catholique de Lille. Merci à l'INSTN d'avoir organisé cette rencontre !



Les analyses prospectives qui ont été confiées aux jeunes consultants concernent:

  • L'évolution de la finance décentralisée (Crypto actifs, blockchain, tokens, ICO, STO, Stable Coins, MDBC) et son impact à l'horizon 2030 pour la Banque de France;

  • L'observation des océans profonds en 2030 pour l'IFREMER;

  • La mobilité électrique (terrestre, maritime, aérienne) à l'horizon 2050 en France pour l'I-TESE;

  • L'avenir de l’éducation supérieure et l'impact du numérique sur le suivi personnalisé des étudiants pour l’Université Catholique de Lille.

Grâce à ces missions chaque commanditaire espère:

  1. Optimiser ses domaines de veille;

  2. Cartographier son écosystème;

  3. Devenir un acteur du changement.

En sus, il va acquérir un langage commun au sein de son organisation pour expliciter ses objectifs, décrire le système innovant étudié et considérer la trajectoire à suivre pour atteindre les futurs qu'il considère comme souhaitables. Pas de boîte noire: une mission de dialogue et de co-construction.

La figure ci-dessous résume la méthodologie prospective utilisée.



Rendez-vous mi-avril 2022 pour la fin des missions. En attendant les junior consultants sont au travail. Ils bénéficient d'octobre à mars d'une aide méthodologique d'Adæquate Consulting.

68 vues0 commentaire