top of page

NOTRE ACTUALITÉ

  • Photo du rédacteurNathalie Popiolek

Les entretiens Albert-Kahn

La prospective au service de l’innovation


Cet entretien s'est déroulé le vendredi 10 février 2023 à la Maison d’Albert Kahn, 6, quai du Quatre-Septembre à Boulogne-Billancourt. L'intervenante Nathalie Popiolek a pu dialoguer avec des élus, des conseillers et des conseillères et chargé(e)s de mission du Département des Hauts-de-Seine.



Dans notre économie fondée sur la connaissance, la science, la technologie et l’innovation occupent une place tout à fait prépondérante. Cela induit une croissance des incertitudes puisque l’impact dans notre société des découvertes scientifiques et de leurs applications comporte un certain nombre d’inconnus, surtout si nous nous intéressons aux effets à long terme. Pourtant, il est primordial de continuer à innover pour accompagner les transitions vers une société plus résiliente et plus respectueuse de l’environnement, de la biodiversité et du climat. La démarche prospective éclaire le processus de décision et nourrit l’innovation.

  • Quels sont les liens entre prospective et décision en incertitude ?

  • Comment la prospective peut-elle nous aider à penser autrement et à innover en rupture ?



Pour Nathalie Popiolek, la prospective dans un contexte d’innovation de rupture peut servir à aider la décision en envisageant l’inconnu à travers différents leviers: la veille visant à capter les faits porteurs d’avenirs, ou germes de futurs, la mise en relation intelligente de communautés de pratiques et épistémiques différentes, la conception innovante caractérisée par des allers-retours entre les concepts développés et les connaissances, mais encore la poésie qui propose d’ouvrir le champs des possibles en renouvelant le langage avec lequel nous pensons les choses (Georges Amar, 2013). À la confluence de l’utopie, de la prophétie et de la prévision (Yves Barel, 1971), la prospective permet de concevoir des futurs neufs qui relèvent de faits non connus, non observables. La matinée a permis de faire réagir les participants à cette manière de concevoir la prospective et la décision en faveur de l’innovation. Ils ont repéré dans leur expérience personnelle, ce qui relève de la veille, de la mise en relation de communautés différentes, de l’imagination… mais aussi de l'art et de la poésie.


Trois ateliers ont été proposés:


Atelier 1: Comment décryptez vous le contexte? Quelles ruptures identifiez vous?


Atelier 2: Comment identifiez vous vos leviers d’action? Quel est votre pouvoir de génération d’actions/solutions nouvelles?


Atelier 3: Quels sont les risques qui pèsent sur vos décisions? Quels sont vos critères de choix compte tenu des incertitudes ?



Les élu(e)s, conseillers, conseillères et chargé(e)s de mission se sont prêtés au jeu. Merci à eux. Merci à Carine Dartiguepeyrou


Un compte-rendu sera proposé et mis en ligne sur le site des Entretiens d'Albert-Kahn.


24 vues0 commentaire

Comments


bottom of page